Saint-Martin d'Hères

Saint-Martin-d'Hères, commune française du département de l’Isère, est bâtie au cœur des Alpes. C’est la principale ville de la banlieue de Grenoble à qui elle est par ailleurs reliée par le bus et une ligne de tramway. Située à l’est de la grande ville, elle abrite par ailleurs, le grand campus de Grenoble. L’une des principales caractéristiques de la ville demeure son patrimoine religieux. Riche de plusieurs édifices religieux, elle comprend notamment cinq églises, deux mosquées et trois couvents répandus sur toute la superficie de la commune. Un projet de  construction d’une grande mosquée fait également l’objet d’une étude du conseil communal. Le couvent des Minimes de la plaine est par ailleurs inscrit au patrimoine historique français. La commune de Saint-Martin-d'Hères possède également une galerie municipale : l’Espace Vallès qui depuis 1990, reçoit de nombreux artistes contemporains.

Une salle de fête et de spectacles, « l'heure bleue » fait également partie des bâtiments culturels et artistiques que possède la commune de Saint-Martin-d'Hères. 

Grenoble, capitale des Alpes

Grenoble est au centre de la région Rhône-Alpes qui compte, 6 millions d’habitants (deuxième région française derrière l’Ile-de-France). Sa position privilégiée sur le réseau autoroutier lui permet d’être à moins d’une heure et demie de toutes les villes de la région (Lyon, Valence, Saint-Etienne, Chambéry, Annecy, Chamonix ou Genève). Entre les massifs du Vercors, de Belledonne et de la Chartreuse et aux portes de plusieurs parcs naturels régionaux et nationaux ; À deux pas de l’Oisans ou du Trièves ; À moins d’une heure et demie de route de la Maurienne, des Ecrins, de la Tarentaise, Grenoble justifie son statut de capitale des Alpes.

La région urbaine grenobloise

La région urbaine grenobloise comprend les villes centre de Grenoble et de Voiron, des banlieues et des communes périurbaines. Preuve d'un certain dynamisme, la région urbaine grenobloise augmente légèrement plus vite que la population française. Si on compare les aires Urbaines, l'aire urbaine grenobloise a eu une croissance inférieur à celle d'Annecy, mais supérieure à celle de Saint-Etienne. Donc la région Urbaine grenobloise est relativement dynamique. Elle compte aujourd'hui 626 000 habitants.

Les villes centre ont commencé à regagner de la population depuis le début des années 1990. Les banlieues connaissent un ralentissement sensible de leur croissance démographique, au contraire des communes périurbaines. La ville centre attire les étudiants et les jeunes actifs. Les familles quittent la ville centre pour s'installer dans les communes périurbaines lorsqu'elles s'agrandissent ou lorsqu'elles accèdent à la propriété. Les banlieues sont moins attractives car les familles recherchent un certain cadre de vie et des terrains moins chers.

Comme dans toute la France, le nombre moyen d'occupants par résidence principale a baissé. Les séparations, divorces, départs des enfants, baisse de la fécondité, vieillissement de la population, conduisent à une diminution du nombre d'habitant par logement. Mais plus on s'éloigne de la ville centre, plus la taille moyenne des ménages est élevée. Ainsi, la ville centre de Grenoble compte en moyenne 2 personnes par ménage, l'agglomération grenobloise hors Grenoble compte en moyenne 2,5 personnes par ménage, et les communes périurbaines 2,7 personnes par ménage. Se confirme par conséquent la volonté des familles de s'installer dans les communes périurbaines.

 

image.jpg
  • Le parc Naturel Régional de Chartreuse en Isère

    Derniers articles

    Séjour en Provence Alpes du Sud : l'appel chaleureux de la mer et de la montagne

     

  • Météo à Saint-Martin d'Hères

     

     

  • Plan / Carte Saint-Martin d'Hères